(*) Lieu Historique National

Ce très intéressant musée retrace l'histoire de la traite des fourrures de castors.

Vers la fin du petit âge glaciaire (c1800), la demande de fourrures en Europe était importante

et la Nouvelle France pourvoyait grandement à habiller les habitants du vieux continent.

On peut toucher de superbes peaux, des fourrures dont on aimerait se vétir,

on s'habille comme des vrais voyageurs

(les hommes qui transportaient les ballots de fourrures

en canot sur le Saint Laurent et en portage entre les cours d'eau),

on manie la pagaie à près de 60 coups minutes...

 

commerce_fourrures_lachine_2014_08_011

commerce_fourrures_lachine_2014_08_013

On rigole de l'humour castor.

commerce_fourrures_lachine_2014_08_012

Et on fait un peu de geocatching autour du musée pour chercher à découvrir

ce qui a remplacé les fourrures dans les canots de transport.

commerce_fourrures_lachine_2014_08_01

 

 

Réponse: le blé et le bois