En aval sur La rivière Richelieu du Fort Lennox,

le Fort Chambly a aussi été construit - en bois - par les français,

pour se protéger des invasions iroquoises de la deuxième partie du XVIIème siècle.

Après la Grande Paix de Montréal en 1701

(entre les Français et les 38 nations amérindiennes),

il a fallu se protéger d'un autre ennemi,

autrement mieux armé: les Britanniques.

Le fort a donc été rebâti en pierres et celui,

restauré à partir de 1881 par un journaliste natif du village,

épouse à peu près l'architecture de 1750.

fort_chambly_2014_09_01

On y trouve pêle-mêle des reproductions de la vie des soldats et des civils de l'époque:

les soldats, coiffés à la Samario (ado de 14 ans trop très chevelu),

fort_chambly_2014_09_011

des témoignages de la vie des civils (ici, une leçon de comment-on-fait-les-bébés,

des noix offertes aux jeunes mariés en gage de fertilité ,

des habits et des jouets d'enfants;

puis la dure vie des trappeurs, comme au musée du commerce des fourrures)

fort_chambly_2014_09_012

fort_chambly_2014_09_013

Les filles (nous en avions 5 cet après-midi là!) ont enfilé

les costumes des soldats du Régiment de Carignan-Salières...

fort_chambly_2014_09_014

fort_chambly_2014_09_015